Rio est l’un de ces lieux privilégié du monde dont le nom est un appel universel au romanesque. Il semble qu’on puisse y découvrir le secret d’un autre art de vivre.  

 

Rio n’est ni une grande cité historique comme Florence ou Venise, ni une cité spirituelle comme Jerusalem, ni une capitale de l’esprit comme Paris. Cette ville n’est pas non plus un énorme centre commercial comme New York ou politique comme Berlin, ni même une métropole comme Londres. C’est une ville sensuelle , son chant est celui d’une sirène  et ceux qui y succombent sont des reveurs qui croient aux merveilles d’une terre éternellement promise.

 

De loin, la ville , coulée entre les montagnes et la mer comme du platre dans un moule , offrait une ligne ininterrompue de gratte ciel blancs aux façades rectangulaires inondées de soleil…Vu de loin, Rio semblait étrangement irréelle.

 

Rio est l’une des plus grandes villes  qui bat le record du monde en accidents de la circulation.(plus de 2000 morts) soit un toutes les trois heures.    Il n’y a pas un jour ou l’on ne voit pas une voiture renversée sur la plage, un car encastré dans une vitrine ou encore la foule  lancée aux trousses d’un conducteur qui prend la poudre d’escampette.

 

C’est une ville mortelle, comme n’importe quelle autre, habitée par des êtres préoccupés de leur survie, aux prises avec les difficultés quotidiennes de la condition humaine : ils vivent, meurent, gagnent leur argent et le dépensent dans un monde guidé par un destin aveugle.

 

Rio est l’une des villes dont la croissance est la plus rapide, mais comme les montagnes occupent une grande partie de son territoire,les habitants en surnombre sont obligés de résider dans de lointaines banlieues   ou de s’entasser de plus en plus dans des zones urbaines existantes. Si l’on ajoute la désorganisation administrative, l’insuffisance des équipements sanitaires et des réseaux de transport, un taux de chomage pouvant atteindre 15%   et un taux d’inflation variant  entre 20 et 80% , on obtient une assez bonne image du chaos.

 

Capitale du Brésil jusqu’en 1960, Rio cette année là, doit céder son titre à Brasilia , la nouvelle cité édifiée dans l’intérieur du pays.  SI Rio a été détrôné, elle demeure cependant la seule métropole nationale qui cumule les fonctions de centre administratif, culturel, naval, commercial et bancaire, tout en étant une station balnéaire ouverte toute l’année. Rio est maintenant plus que jamais la capitale du divertissement  comme en témoignent les grands rassemblements populaires auxquels donnent lieu le carnaval, les matches de football,  et les plaisirs de la plage.

 

Les fêtes du Carnaval avant le carême se célèbrent de façon plus déchainées que partout ailleurs. Quant aux grandes équipes de football , leur virtuosité dans le jeu et les foules enthousiastes qu’elles déplacent sont beaucoup plus spectaculaires que dans les autres villes.

 

Les plaisirs de la plage sont à Rio , ce que la cuisine est à Paris : la quintessence de son charme. Pour les habitants d’une des villes les plus peuplées du monde, la plage représente la grande évasion. Sans elle, ils deviendraient névrosés, comme c’est le cas, dit-on, des habitants de Sao Paulo.  Les plages sont innombrables à Rio, mais par une belle matinée en pleine période de vacances, elles donnent l’impression  que la population  toute entière s’est massée au bord de la mer.

Copaccabana, Ipanema et Bano de Tguca sont de loin les plages les plus fréquentées.

Il y’a à Rio une fréquence anormale de cancers de la peau dus à un excès de rayons U.V.

Ce serait une erreur de penser que la plage est un lieu de repos, la bousculade y règne comme dans la rue. Le long de la promenade qui borde  le coté de la mer , des hommes courent en groupes, sur le sable  des amateurs  de soleil du troisième âge  exécutent     lentement quelques vagues mouvements agitant  bras et jambes comme des caméléons, d’autres jouent au football dans le sable mou, certaines personnes s’entraînent sur des appareils de gymnastique de traction et d’extension.

 

 copacabana_rio_de_janeiro_brazil dans VOYAGES

 

 

 

La ville de Rio est située dans la zone tropicale. En effet, le Tropique du Capricorne se situe seulement à quelques degrès au sud de Rio. Le climat  y est donc tropical avec certains changements locaux dus à l’altitude. La température annuelle moyenne est de 24°, la ville se situant dans l’hemisphère sud, les saisons estivales durent de décembre à mars, celle hivernale dure de juin à Septembre.

 

Comme dans le reste du pays,  les différentes ethnies composent  la population brésilienne, et sont classifiées selon une codification ouverte à diverses interprétations :

- Blancs- noirs – indigènes, asiatiques – et  metissage entre blancs et noirs – Caboclos ou mamelucos ( metissage indiens et noirs)

 

Bien que la pluparts des cariocas soient de descendance portugaise ou africaine , plusieurs vagues d’immigrants ont contribué à constituer la population de Rio.   Ainsi des communautés italiennes, libanaises, allemandes, espagnoles, juives  ou encore japonaises coexistent dans les differents quartiers de la ville.

 

Il n’existe pas de racisme officiel au Bresil, d’autant plus que cette pratique est prohibée. La Constituon interdit et condamne la discrimination raciale sous toutes ses formes.

 

Dans le domaine de l’éducation Rio et Sao Paulo sont les villes  les plus avancées , de nombreuses grandes écoles et universités nationales ont choisi de s’implanter à Rio.

rio1

  • VOYAGE A……..VENISE

    Venise Cité des Doges Venise est une ville de la plaine du Pô au nord-est de  l’Italie et …
  • VOYAGE A …….TAHITI

      TAHITI : trois syllabes qui sonnent comme une promesse: la mer, le sable et le sole…
  • VOYAGE …..AUX BAHAMAS

    Situé dans le coin  le plus occidental de l’océan Atlantique, au large de la côte or…
Charger d'autres articles liés
  • VOYAGE A……..VENISE

    Venise Cité des Doges Venise est une ville de la plaine du Pô au nord-est de  l’Italie et …
  • VOYAGE A …….TAHITI

      TAHITI : trois syllabes qui sonnent comme une promesse: la mer, le sable et le sole…
  • VOYAGE …..AUX BAHAMAS

    Situé dans le coin  le plus occidental de l’océan Atlantique, au large de la côte or…
Charger d'autres écrits par sylvie
  • VOYAGE A……..VENISE

    Venise Cité des Doges Venise est une ville de la plaine du Pô au nord-est de  l’Italie et …
  • VOYAGE A …….TAHITI

      TAHITI : trois syllabes qui sonnent comme une promesse: la mer, le sable et le sole…
  • VOYAGE …..AUX BAHAMAS

    Situé dans le coin  le plus occidental de l’océan Atlantique, au large de la côte or…
Charger d'autres écrits dans VOYAGE

Laisser un commentaire

Consulter aussi

VOYAGE A ….. ATHENES

ATHENES Lorsque vous approchez de la ville en venant de l’aéroport  situé au sud de la cap…