Archive | VOYAGE Flux RSS de cette section

À propos de sylvie

VOYAGE EN …..GRECE

7 juin 2018

0 Commentaire

ATHENES
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Située dans le sud-est de la péninsule des Balkans, la République hellénique est bordée au nord-ouest par l’Albanie, au nord par la Macédoine, au nord est par la Bulgarie et la Turquie, à l’est par la mer Egée et au sud et à l’ouest par la mer ionnienne..  D’une superficie de 131000  , cet état européen compte près de onze millions d’habitants..

La Grece compte plus de 2000 îles  mais 170 sont seulement habitées. Toutes les îles de la mer Egée notamment sont grecques sauf Imbros et Tenedos qui appartiennent à la Turquie. D’autres îles se situent en mer ionniene..

 mykonos-remezzo            MYKONOS

L’absence de grands fleuves, le morcellement du relief et l’émiettement insulaire limitent les possibilités agricoles du pays. Son économie repose ainsi sur deux grands pôles: le tourisme et la marine marchande.

Continent :   Europe
Capitale :    Athenes
Pays frontaliers: Albanie, Bulgarie, Macedoine( ex Yougoslavie), la Turquie.
Syst.Politique:  République parlementaire.
Langue officielle : Grec
Monnaie : Euro
Fête nationale : 25 mars ..

La population est en voie de vieillissement: le nombre de jeunes de moins de 15 ans est inférieur à celui des plus de 65 ans et le pays ne renouvelle pas entièrement ses générations.

LA CRETE – L’ILE REBELLE
Les Cretois sont les rebelles de la Grèce. Ils sont  restés  authentiques. Leur cuisine étonne les chercheurs américains. Le fait de manger des escargots et de consommer une nourriture fraîche à base de végétaux les protège des maladies cardio-vasculaires. Quoiqu’il en soit les Crétois sont restés des paysans dans l’âme. Ils boivent le Tsikouvia , tirent au révolver  sur les panneaux de la route quand ils sont contents..Et sont d’un accueil étonnant !

crete-awesome-island-for-holiday       LA CRETE

 

 

RHODES

 

RHODES

 

Rhodes est une île située à l’est de l’archipel du Dodécanèse et proche de la Turquie. Elle baigne dans la mer Mediterranée..Rhodes est donc située à mi-chemin entre l’Orient et l’Occident, ce qui fait d’elle un lieu de cultures hellènes et byzantines. Rhodes est née de l’amour du dieu Helios et de la nymphe Rhoda.. C’est ici que fut érigé le célèbre Colosse de Rhodes, une représentation d’Helios en bronze dont la hauteur dépassait trente mètres. Une des sept merveilles du monde.

MYKONOS est certainement une des îles les plus prisées des touristes. Elle offre des balades inoubliables dans ses ruelles étroites. Vu la taille des rues, le moyen de transport à Mykonos, c’est l’âne (…tiens, tiens ….Taga…),  un bel  univers bleu et blanc pour une île qui vit à 100   à l’heure durant l’été. Les fêtes de Mykonos sont célèbres..

SANTORIN

 

Certainement une des îles les plus célèbres des Cyclades. Santorin est un volcan où eut lieu la plus grande irruption de l’humanité, celle qui a englouti l’Atlantide. Les jeunes fiancés s’y retrouvent avant leur mariage, car s’ils tiennent une semaine sur Santorin, leur couple tiendra pour la vie..
SANTORIN

Beaucoup de gens font encore de nos jours très attention à la première personne qui va entrer dans leur maison le premier jour de la nouvelle année.

Ainsi on dit que la veille pour le réveillon, il faut inviter une personne de son entourage (souvent de la famille) que l’on sait être une bonne personne, pure (peut aussi être un enfant) à venir leur faire le podariko.

70% de la population actuelle vit dans les zones urbaines et 30% dans les campagnes. On estime aujourd’hui qu’un tiers de la population du pays habite dans le bassin Attique ou dans ce qu’on peut appeler  » le complexe résidentiel athenien ».

Les montagnes et la mer sont les éléments dominants de l’espace grec dont le paysage compartimenté, au relief découpé, s’articule entre de hauts massifs et des plaines ouvertes sur une mer omniprésente, parsemée d’archipels.

La Grèce est bordée par la mer de Crète, la mer Egée, la mer Ionienne, la mer Méditerranée, et la mer de Thrace.

La Grèce est s oumise à un climat méditerranéen marqué par des étés longs, chauds et secs et des hivers doux et pluvieux.  La température moyenne à Athènes est de 28° en juillet, et de 10 ° en janvier .

athenes4jours2_zpsdtvi7nju

 

La flore : la Grèce se caractérise par une végétation typiquement méditerranéenne notamment garrigue et maquis.. Les plaines sont couvertes de chênes, de hêtres et de châtaigniers, les iris, tulipes et crocus fleurissent au printemps dans les clairières.

La faune : la faune est variée  , elle comprend notamment des ours bruns,des chamois,des daims, des lynx , des loups, des sangliers sauvages et des renards..

 

-athenes_CENTRE VILLE

VOYAGE A ….. ATHENES

29 mars 2018

0 Commentaire

ATHENES

Lorsque vous approchez de la ville en venant de l’aéroport  situé au sud de la capitale, vous commencez à découvrir l’Athenes moderne.

Vous avez tout d’abord l’impression de voir une mer figée, un mer de ciment qui recouvre l’espace visible de montagnes au golfe saronique.

La place Syntagma ( place de la Constitution) se trouve approximativement au centre de l’Athenes moderne. Elle est le centre vital  de l’Athenes touristique. L’été, près de 3OOO clients  peuvent trouver place dans les cafés en plein air qui débordent sur les trottoirs de la place Syntagma, ou qui sont disposés autour des oranges , des parterres, et des fontaines  de son îlot central. Les heures passent comme des minutes pour celui qui aime à rester là, paressement assis  à boire un vere,  ou à savourer  des tranches  de melon tout en contemplant le spectacle de la rue :l’aristocratie athenienne se  rendant à un salon, les mauvais garçons  à la recherche des filles seules , etc…

 

athenes 2

Il y’a aussi les serveurs des grands hôtels exécutant un vrai numero de slalom tout en tenant un plateau au dessus de leur tête, dans ce champ de mine que constitue une rue  encombrée de voitures pour apporter la commande d’un client assis à une table de l’ilôt central de la place .L’hiver, les rues du centre sont si frequemment embouteillées qu »on a bien plus fait d’aller à pied, grincements de freins, concerts de klaxon, voilà les bruits familiers dans le centre d’Athènes.  Cette cacophonie s’accompagne souvent de vacarmes assourdissants des marteaux piqueurs, ponctué à l’occasion d’une collision de pare choc et d’un vif échange de grossieretés.

Athènes aurait du devenir une capital strictement culturelle et politique. Or, de par sa situation géographique, elle a tout le temps attiré le commerce. Je doute qu’en Europe on trouve une capitale  dont les habitants soient aussi expansifs et aussi sociables  que les Atheniens. Ceux ci adressent la parole aux premiers venus à propos de tout et de rien.  Leur curiosité est insatiable, leur façon de vous aborder franche, sympathique, directe et personnelle : » combien gagnez vous ?combien avez vous payé ce costume ?  Vous êtes marié ? « ..Combien d’enfants avez vous ?  » etc ….

Les Athèniens ont pour la vie une passion qui est en totale discordance avec leurs interminables querelles politiques, leur goût obsessionnel pour les chansons tristes, leur façon de  conduire une voiture avec l’indifference du kamikaze.. Ils conservent un amour  de la vie  dont ils ne font pas un mauvais usage . On est surpris de constater que suicide et ivrognerie sont pratiquement inconnus à Athènes.

Lorsque des Athèniens projettent de passer une soirée entre amis, à la bonne franquette, soyez certain qu’il y’aura des retardataires… A Athènes,  on se soucie peu d’être à l’heure, sauf s’il s’agit d’un rendez vous  d’affaires qui en vaille vraiment la peine. Soyez surs,que qu’une fois tous les amis réunis, que les verres soient remplis, pas un ne portera le sien à ses lèvres sans l’avoir préalablement choqué ontre celui de son voisin en disant  » stin  yia pas »  » A ta santé » …

 

-athenes_CENTRE VILLE

Dans les grandes villes en général on est de plus en plus contraint à planifier ses loisirs, c’est une notion  totalement étrangère à l’Athènie : il prend son plaisir quand et où il le trouve, et l’apprécie d’autant plus qu’il est spontané.

En ce qui concerne la vie en commun,ils adoptent une attitude qui revient à dire  » pas de précipitation, nous pourrions faire fausse route, attendons, nous allons bien voir , pour l’instant nous avons tout ce qu’il faut  pour passer le temps agréablement, nous avons à boire, nous sommes en compagnie  d’amis, pourquoi se préoccuper en faisant des projets qui nous obligeraient à regarder la pendule ?  » *

Ceci est valable pour tout autre chose !  les cinémas ne prennent pas la peine de préciser dans la presse les heures de séance, aux théâtre, ils annoncent les horaires mais commencent toujours une demi heure en retard.Ces retards agacent les visiteurs étrangers.A Athenes la sieste était autre chose qu’un simple plaisir : une obligation  pour ainsi dire .

Chez l’Athenien, le logement est plutôt nu et fonctionnel, c’est un endroit fait pour dormir, non pour se divertir. Entre épouses, on s’invite volontiers  à tour de rôle pour d’interminables parties de poker  ou de rami. Les hommes préfèrent sortir le plus souvent possible pour retrouver leurs amis.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les Athèniens sont très fiers de leur art culinaire. La cuisine grecque ne présente pas une grande variété et elle est servie souvent trop froide pour nos palais occidentaux. Au menu des tavernes, on y trouve les souvlaka (morceaux d’agneaux ou de porc ritis servis en brochettes avec des tranches d’oignons, le tout parfumé à l’ail et àl’origan, le tzatziki (yaourt aux concombres, et à l’ail, les kalamarakias ( calamars) et naturellement le fameux moussaka, hachis d’agneau aux aubergines frites recouvertes de sauce béchamel . Il existe pour accompagner ces plats une grande variété de vubs grecs mais le plus populaire et le moins cher est la retsina. L’Ouzo est l’équivalent du raki turc .. C’est l’apéritif national que l’on sert presque invariablement avec une soucoupe de mézé qui se composera presque de tomates et de pommes de terre coupées extremement fines, d’olives, d’un peu de ce délicieux fromage mou et blanc fait avec du lait de chevre que l’on appelle feta.. Cette habitude de servir uniquement des amuse gueule avec l’ouza , ou meme avec la bière est vélatrice du caractère grec. De même qu’il ne mangera jamais sans boire, le grec boira sans manger. Le grec boit assis, toujours avec quelque chose à grignoter à portée de main, ne serait ce que quelques noix ou des tranches de melon…

 

athenes4jours2_zpsdtvi7nju

Voilà qui explique ce phénomène de société qu’est l’absence à peu près totale de l’alcoolisme. Quelque soit l’heure ou les circonstances, vous verrez rarement un athènien en état d’ivresse sauf dans les cabarets sordides  du port du Pirée ou l’ivrognerie du marin est ce qu’est partout dans le monde…

 

-Athens-2000

Voilà en quelques lignes ce qu’est la vie chez nos amis Atheniens, les choses ont sans doute évolué avec le temps…. L’histoire de la Grece est toujours à découvrir et rédécouvrir , elle est passionnante par son histoire …

 

athenes-ville

VOYAGE A ……MARRAKECH

21 février 2018

0 Commentaire

Il est des noms de villes qui font rêver …. Marrakech est de ceux là … Ses trois syllabes sont patronymes d’évasion, de dépaysement et de soleil. Depuis des décennies, sa réputation n’a pas démérité même si au fil des ans, le développement économique a quelque peu nui à son authenticité.

 

Marrakech la Rouge, la perle du Sud, l’Africaine, l’exotique, et même pour certains la Venise du désert, tous les clichés sont bons pour désigner cette ville impériale, l’une des quatre du royaume. Avec ses murailles cuites et recuites sous le feu du soleil, Marrakech apparaît plutôt d’un ocre rose virant parfois au brun. Couleur de la terre, couleur du désert, couleur du vent de sable et de sécheresse, couleur du temps qui passe, la capitale du sud marocain baigne dans des tonalités chaudes.

 

 

LA PLACE JEMAA EL FNA  » place de la magie »

 

Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, non pour ses monuments, mais pour sa tradition orale, la place djamaa el fna  forme un conservatoire de la mémoire. C »‘est une place bien vivante, le centre de toute la vie, de toutes les distractions et de tous les ragots de Marrakech, et les spectateurs sont tellement agglutinés autour des conteurs, des charmeurs de serpents et des danseurs qu’il est impossible de deviner ce qui se passe à l’interieur de chaque cercle autrement que par le monologue plaintif ou l’incessant battement des tambours qui en proviennent.

 

Boutiquiers, pickpockets et mendiants, charlatans et conteurs, diseuses de bonne aventure et tatoueuses de henné, bonimenteurs et bateleurs de tout poil, astrologues, acrobates, cracheurs de feu, dresseurs de singes, mangeurs de verres et jongleurs, chacun a sa place dans cette place, dans ce théâtre de plein air où l’improvisation est de règle. Cela tient à la fois de la kermesse et du cirque.. Les badauds vont d’un groupe à l’autre. Spectacle surréaliste , un vieillard se couvre la face avec des scorpions extraits d’une boite à cigare  sous le regard incrédule de quelques badauds. Mais oui! ils sont bien vivants…. Les cobras, surgissent des couffins dès que le son nasillard de la flûte leur ordonne de se balancer en musique.  Les danseurs gnaouas se dégourdissent les jambes dans le claquement métallique des crotales avant de s’élancer dans les airs.. Au soleil couchant, changement de programme, la place se transforme en vaste restaurant de plein air.

 

LA MEDINA : COEUR DE MARRAKECH

La médina, qui signifie ville en arabe, constitue le cœur de la cité. Déambuler dans la médina, c’est plonger dans le labyrinthe  de venelles, de passages couverts, d’appendices , de cul de sac.. Chaque quartier est comme un village avec son four à pain, son hammam, son école, ses boutiques.  La médina n’a pas de secret pour ses habitants.

..

LE SOUK   » au plaisir des yeux »

Le souk, véritable institution locale, est un marché gigantesque qui tient à la fois du village d’artisans, du marché en plein air et de la grande surface. Près de 40 000 artisans ou boutiquiers travaillent dans ce vaste labyrinthe qui obéit à des structures bien définies. Chaque corporation a son secteur : souk des teinturiers, souk des musiciens, souk des forgerons, souk aux cuivres, souk des babouches …déambuler dans les souks c’est effectuer un voyage dans le temps au pays des odeurs et des sons, épices, et herbes jouent un rôle important dans la cuisine marocaine.

 

PROMENADE A MARRAKECH  dans VOYAGES marrakech-9016

LES RYADS   » PARADIS MINIATURE » »

Les ryads, véritables maisons jardins, ont été conçus selon un plan invariable : au rez de chaussée, le patio avec sa fontaine et ses quatre parterres. Tout autour des salons en longueur, meublés de divans. A l’étage, les chambres donnent sur une galerie surplombant le patio. Leur taille varie suivant la superficie du ryad, la terrasse domaine des femmes sert au séchage des plantes et à l’étendage du linge. Dans les maisons d’hôtes, ces espaces  sont devenus de véritables salons de plein air avec une tente berbère pour se protèger du soleil. Le dar, autre maison traditionnelle obeit au même plan que le Ryad, mais son patio n’est pas planté. Ces habitations , véritables espaces clos avec une fenêtre sur le ciell sont parfaitement adaptés  au climat de Marrakech. En été, on apprécie la fraîcheur dans le patio, alors qu’en hiver on monte sur la terrasse profiter des rayons du soleil.

L’histoire de la Koutoubia est comme un grand livre de souvenirs ou chaque date est inscrite dans ses pierres. Son nom de  » mosquée des libraires » viendrait des échoppes de scribes et des marchands de livres qui tenaient commerce autour. La Koutoubia dresse son minaret comme un phare au cœur de la ville.

koutoubia 3

Je ne terminerais pas cette visite sans parler du grand bassin de la Ménara… Il apparaît comme un vaste miroir dans lequel se reflètent les sommets de Atlas.

le grand bassin de la menara  apparaît comme un vaste miroir dans lequel se reflèent   les sommets de l’atlas! Ce pavillon de plaisoance abritait les rendez vous galants des sultans.

La Menara de Marrakech Galerie photo

L’ARCHIPEL DES GALAPAGOS

6 février 2018

0 Commentaire

Situé à un millier de kilomètres de la côte équatorienne, l’archipel des Galapagos se compose de 13 îles, 17 îlots et 47 roches dont la superficie totale est de 7 960 km2.

 

Le meilleur moyen de visiter l’archipel étant sans conteste la croisière.Province de la République de l’Equateur, les « Iles enchantées » comme on les a longtemps appelées sont situées dans l’océean Pacifique à pres de mille kilometres des côtes continentales

 

. Découvert en 1535 par Tomas de Berlanga et surnommée archipelielago de Colon, cet ensemble de quinze îles principales, six secondaires et cent sept recifsf d’origine volcanique a un statut de parc national. Ces iles abritent des espèces, animales et végétales,uniques au monde.
Cinq îles ont une surface qui excède 500 km2. Ce sont les iles Isabela, Santa Cruz, Fernandina, San Salvador et San Cristobal. Les autres sont nettement plus petites et sont ainsi dénommées : Santa Maria, Marchena, Espanola, Pinta, Baltra, Santa Fé, Pinson, Genovesa, Rabida, Seymour, Wolf, Tortuga, Bartolomé et Darwin.
La capitale est Puerto Baquerizo sur l’île San Cristobal. C’est sur cette île (en anglais Chatam) que le naturaliste anglais, Charles Darwin, mit pour la première fois les pieds en 1835. Il explora les îles et rassembla les éléments pour écrire un livre révolutionnaire : ” De l’origine des espèces par voie de sélection naturelle”.
Le climat des îles Galapagos est assez surprenant, bien que situées sous l’Equateur, la température n’y est que modérément élevée et les précipitations y sont rares.
Les eaux froides, charriées par le courant de Humbolt, sont particulièrement oxygénées, donc riches en plancton, ce qui crée un milieu très favorable au développement d’une abondante vie marine.

De même, le courant de Humbolt est responsable de l’aridité de l’archipel.

 

CONTINENT  :                      :   AMERIQUE
PAYS                                       :    EQUATEUR
VILLE PRINCIPALE          :   PUERTO AMOVA
CAPITALE PROVINCIALE: PUERTO BAQUERIZO
LANGUE OFFICIELLE     :      ESPAGNOL
MONNAIE                             ;    DOLLAR AMERICAIN

LA POPULATION

Bien que cinq iles seulement soient habitées, la populaion a doublé ces quinze dernières années. La croissance démographique devrait se poursuivre à un rythe soutenu

Les plantes les plus remarquables sont les cactus et les figuiers de Barbarie. On trouve également, suivant les régions, de maigres buissons épineux, des sesuvium, des fougères, le Palo Santo, les Pega-Pega, etc…

 

La faune

 

De tous les animaux des Galapagos, les iguanes sont ceux qui éveillent le plus la curiosité des visiteurs. Ils sont de deux sortes selon qu’ils vivent dans l’eau ou sur la terre. L’iguane marin, dont l’aspect évoque un monstre de la préhistoire a le dos surmonté d’une crête dentelée et il est armé de puissantes griffes. L’iguane terrestre, de couleur jaunâtre, a une apparence plus massive que celle de l’iguane marin. Il est essentiellement végétarien.

Les tortues, il en existe de plusieurs espèces, certaines ont de pattes massives et écailleuses, elles peuvent peser jusqu’à 250 kilos. C’est à elles que l’archipel doit son nom ” Galapagos “.

Les reptiles sont représentés par des petits lézards et par des serpents inoffensifs. La couleur des lézards varie d’une île à l’autre, ceux de l’île Espanola ont la gorge orangée.

Albatros, cormorans, frégates, pélicans, hérons verts, flamants roses, pinsons jaunes, fous à pattes bleues et autres oiseaux aux noms pittoresques font des Galapagos un véritable paradis pour les amoureux de la nature.

Il y verront aussi des phoques, des requins blancs, des crabes, des langoustes, des oursins et 289 variétés de poissons de toutes tailles et de toutes couleurs.
Enfin ils pourront admirer sur les roches des manchots à plumage blanc et noir

SYMBOLE :

L’archipel doit son nom aux galapagos, tortues terrestres géantes pesant plus de deux cents kilos que l’on peut y observer.
Îles Galapagos, Équateur : Bartholome Bay

Îles Galapagos, Équateur : Typical beach view.

Îles Galapagos, Équateur : Sea lion from China hat

VOYAGE A ……LONDRES

31 janvier 2018

0 Commentaire

 

Londres est avant tout un état d’esprit, une ville d’atmosphère qui déroute par son manque d’unité et ses contradictions.

londres_013

 

 

Le visiteur est d’abord frappé par l’impression d’étendue qui se dégage de la capitale du Royaume-Uni, impression renforcée par la présence des nombreux espaces verts, poumons de la ville la plus    peuplée d’ Europe.

Son architecture, souvent qualifiée d’hétéroclite, est un livre d’histoire à ciel ouvert :à côté des rares vestiges de la ville médiévale, ravagée parle Grand Incendie de 1666, et des bâtiments    de l’époque élisabéthaine se dressent les édifices de la période géorgienne duXViiiE , ceux du néo gothique triomphant de l’être victorienne, et les constructions avant-gardistes des années    1990:

Atmosphère et architecture, esprit et art de vivre, Londres est une ville mosaïque aux multiples facettes…

londres_010

 

Le palais de Westminster  accueille les séances du Parlement depuis 1547. La tour de l’horloge abrite la célèbre cloche nommée Big Ben..

Trafalgar Square, lieu de rassemblement traditionnel, s’ordonne autour d’une colonne haute de 50 m qui rend hommage à l’amiral Nelson, vainqueur à Trafalgar en 1805.

Symbole du pouvoir royal, la Tour de Londres est intimement liée à l’histoire de l’Angleterre. Cette forteresse dont le bâtiment  le plus ancien, la Tour blanche a longtemps servi de prison    d’état…

La Bourse de Londres fut jusqu’en 1914 la plus importante du monde. Elle est aujourd’hui en troisième position derrière celles de Tokyo et de New York .

 londres-big-ben

 

Piccadilly Cirrus, la place la plus connue de Londres est en fait un vaste carrefour où se croisent les principales artères commerçantes de la capitale…

Harrods  n’était à l’origine qu’une petite épicerie ouverte en 1849  sur Brompton Road : c’est peut être aujourd’hui le grand magasin le plus célèbre du monde , le tous cas le plus    luxueux…

L’Abbaye de Westminster, lieu de sacre et de sépulture de la quasi totalité des souverains britanniques depuis le XI siècle..

 

LE PACIFIQUE ET SES ILES (1)

31 janvier 2018

0 Commentaire

L’océan Pacifique, entre Amérique et Asie, est le plus grand de de la planète. Il couvre près d’un tiers de la surface de notre terre, englobe onze fuseaux horaires, se voit même partagé en deux journées différentes de part et d’autre de la ligne internationale de changement de date.

L’immense océan est parsemé de quelques 25000 îles , îlots, atolls et récifs, souvent minuscules , séparés par des milliers de kilomètres. Seules 3000 de ces terres portent un nom. Certaines sont d’origine volcanique, d’autres ont été édifiées  par les coraux, les plus étendues, à l’ouest, sont des morceaux de continent qui ont largué les amarres. Et pourtant, cette poussière de confettis émergés présente une unité qui en fait un véritable continent, avec des traits géographiques, historiques, culturels, politiques communs. Cette unité, elle la doit au Pacifique. Depuis toujours, il rassemble et unifie plus qu’il ne sépare. Il nourrit ses habitants – ils sont environ  sept millions, répartis sur une superficie équivalente à celle de la France- protège leurs traditions et leurs cultures, signe leur spécificité, il se laisse sillonner grâce à ses vents réguliers et à ses puissants courants.

 

hawai-2

 

Mais c’est aussi de l’océan et des entrailles de la terre que surgissent les forces  naturelles incontrôlables, les cataclysmes qui menacent de détruire l’existence même de certaines îles. Cyclones et inondations, sécheresse et montée des eaux marines, éruptions volcaniques, séismes, tsunamis : ici, les habitants peuvent se croire, parfois, plus proches de l’enfer que du légendaire paradis de sable blanc et de cocotiers courbés sous les alizés. Les peuples dont ils font partie sont originaires, on le sait désormais, d’Asie, et notamment d’Indonésie et des Philippines.

 

Dans la vaste géographie océane, les occidentaux ont défini au XXe siècle trois zones principales qui ont pu paraître arbitraires, mais reflètent assez bien la réalité. Au sud ouest, la Mélanésie est une région de grands archipels- Papouasie-Nouvelle Guinée, Salomon, Vanuatu, Nouvelle Calédonie, Fidji- dont les communautés partagent une identité liée à la terre. La Polynésie occupe tout le centre et le sud du Pacifique, à l’intérieur d’un triange dont les pointes sont Hawaii,au nord, la Nouvelle Zélande, à l’est, et l’île de Pâques à l’ouest. Elle réunit une constellation d’îles plus petites, habitées par des gens à la peau plus claire qu’en Mélanésie, davantage tournés vers la mer. Ils sont les descendants de ceux qui explorèrent pendant trois mille cinq cents ans la région. La Micronésie, enfin, est disséminée dans la partie centrale de l’océan, au nord de l’équateur. Ses milliers d’îles d’îlots balayés par les vents, accueillent des habitants aux traits plus asiatiques.

 

L’exiguïté des terres et leur isolement rendent les populations de la région vulnérables aux rigueurs de la nature et au bon vouloir des puissances extérieures. C’est sur l’Océanie qu’a déferlé la dernière vague de l’expansion occidentale. Celle ci a laissé des traces profondes. Le paradis n’a pas pu se protéger de ses excès, dus à ses colons à la recherche de terres et de ressources, à ses missionnaires  de toutes obédiences, à ses soldats- la guerre du Pacifique et les essais nucléaires restent dans les mémoires.

 

Aujourd’hui , et si l’on excepte l’Australie et la Nouvelle Zélande, qui font partie naturellement de l’ensemble océanien, le Pacifique compte 24 états et territoires, dont neuf seulement sont indépendants. Les autres se trouvent sous des tutelles diverses. Cependant, la volonté d’autonomie reste vivace. Après avoir été un lieu mythique, une aire de conquête, l’Océanie est devenue une région dont l’identité s’affirme.

 

hawai2

 

 

ANTARCTIQUE ET ARCTIQUE

28 janvier 2018

0 Commentaire

~~Le pole Sud est la région la plus froide de notre planète, même en été les températures sont toujours négatives. Le froid est si intense qu’il ne neige jamais. A ces températures respirer fait mal aux dents, et aux poumons, et le masque qu’on doit porter sur le visage se couvre d’une couche de glace à cause de la respiration

.L’Antarctique abrite trois quart des réserves mondiales d’eau douce, cette énorme quantité d’eau est retenue dans la très épaisse couche de glace qui recouvre le continent et cache presque entièrement ses chaines de montagnes.

Le continent antarctique a une superficie de 14 000 000km2, il est grand comme les USA et l’Europe réunis. Il fait tellement froid qu’il n’y a pas de mammifères terrestres; pas de caribous, pas d’hommes mais une grande quantité d’oiseaux, de poissons et de mammifères marins.

ANTARCTIQUE ET ARCTIQUE

L’Antarctique est le continent le plus froid, le plus sec et le plus venteux. Puisqu’il n’y tombe que peu de précipitations, excepté sur les côtes, l’intérieur du continent constitue techniquement le plus grand désert du monde. Il n’y a pas de population humaine permanente, et l’Antarctique n’a jamais connu de population indigène. Seuls des plantes et des animaux adaptés au froid y survivent.

Combien de temps encore pourrons nous nous réjouir de ce spectacle ?

Climat: La température de la mer varie entre environ -1,8°C et 10°C. La zone océanique qui s’étend entre les environs de 40°S et le cercle polaire antarctique subit les vents les plus forts connus sur Terre. Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire les conditions que l’on rencontre en navigant vers le Grand Sud dans la région des « Quarantièmes rugissants » et des « Cinquantièmes hurlants ».

En hiver, l’océan gèle au-delà de 65°S dans le secteur Pacifique, et de 55°S dans le secteur Atlantique, abaissant les températures de surface bien au-dessous de 0°C et formant la banquise

 

ANTARCTIQUE 1

. L’ARCTIQUE

L’Arctique est la région entourant le pôle Nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire arctique[. Elle s’oppose à l’Antarctique, au sud. L’Arctique comprend cinq pays, ceux dont les côtes sont au contact de l’océan Arctique soit : le Canada, les États-Unis (avec l’Alaska), le Danemark (par le Groenland), la Russie et la Norvège

 

ARCTIQUE

~~ LE CLIMAT POLAIRE:GRAND FROID AU GRAND NORD

Glaces continentales permanentes et banquise : le froid caractérise le climat polaire. Été comme hiver, une masse d’air froid, très dense, stagne au dessus de l’Articque. C’est le faible éclairement solaire incident qui en est responsable. Ici , la terre perd plus d’énergie qu’elle n’en reçoit du soleil : le complément est apporté par l’océan et l’atmosphère.Il y’a cinq mois d’hiver, trois mois d’été. La rotondité de la terre est la cause des différences de climats, et son inclinaison face au soleil, celle des saisons. En Arctique, il existe deux saisons principales , très inégales : 9 mois d’un long hiver sombre et glacial et 3 trois mois d’un bref été, très frais. Printemps et automne ne durent que quelques semaines.

FROIDURE ET SECHERESSE : UN DESERT GLACIAL

Au pôle Nord, le ciel est souvent clair, même en hiver, par manque d’humidité: la mer, gelée, ne peut s’évaporer. Les précipitations, peu abondantes, y sont comparables à celles d’un désert! En revanche, le climat des terres côtières est plus humide. Lors du dégel, les dépressions atlantiques arrivent au-dessus de la banquise, amenant un peu de neige, voire pluie et brouillard. Un climat encore plus rigoureux sur les terres. En hiver, il fait moins froid sur la banquise (environ -40°au pôle) que sur les continents ( jusqu’à – 67° en Siberie) En été, à l’inverse, les continents se réchauffent plus vite et plus intensément que l’océan.

SIX MOIS DE JOUR,SIX MOIS DE NUIT : Les régions polaires connaissent un grand contraste entre le jour perpétuel de l’été et les ténèbres de l’interminable hiver. Le cercle polaire constitue le lieu des points ou le soleil ne franchit plus l’horizon aux solstices: il ne se couche pas le 21 juin ne se lève pas le 21 décembre. Sa position est due à l’inclinaison de l’axe de rotation abstraite, elle correspond au lieu géographique à partir duquel on peut observer le mythique soleil de minuit. A l’intérieur de ce cercle, lorsqu’on remonte vers le nord, le nombre de nuits continues de l’hiver et des jours permanents de d’été augmentent progressivement. Au pôle lui même, nuit puis jour polaires durent chacun six mois. Au Groenland, la présence de la seule véritable calotte polaire de l’arctique maintient une plus grande rigueur climatique toute l’année : 10° de moins qu’au pôle, excepté sur la cote et vers le sud ou l’influence de l’atlantique devient plus franche.

LA FAUNE POLAIRE Une vingtaine de mammifères ( renard, renne, lemming, lièvre, écureuil ou musaraigne) quelques centaines d’insectes, de nombreux oiseaux, la faune Arctique est bien plus abondante que celle de l’antarctique, ou, hormis les oiseaux, le plus gros animal terrestre est un insecte!! Mais en Arctique, il n’y a presque pas de reptiles ni d’amphi biens, car ils n’y trouvent pas assez de soleil. Pendant le bref été boréal, les animaux se nourrissent en abondance et se reproduisent . Souvent , la croissance des jeunes est très rapide car ils devront affronter le froid de l’hiver ou de longues migrations, quelques semaines seulement après leur naissance. En Siberie, comme au Canada, nombreux sont les animaux qui refluent vers la taïga à l’approche de l’hiver. Par exemple, les caribous migrent en immenses troupeaux traversant cours d’eau et marécages afin d’atteindre les vastes forêts du Grand Nord. Ces migrateurs entraînent dans leur voyage leurs prédateurs … Les loups

 

ARCTIQUE OURS 3

ARTIQUE LOUP

. En hiver, les animaux à sang chaud s’isolent du froid: fourrure ou plumage épais et matelas de graisse. Les plus petits mammifères (musaraignes, campagnols) s’installent » au chaud » sous la neige. Profitant du reste de tiédeur emmagasiné dans le sol, ils se nourrissent des plantes ensevelies. D’autres hibernent comme l’écureuil spermophile. Dans la toundra, la différence de température entre le corps d’un mammifère et celle de l’air est considérable, elle peut atteindre 82° en hiver. Or un abaissement de la température interne de quelques degrés peut être mortel, sauf pour les animaux qui hibernent.Les mammifères produisent leur propre chaleur grâce à leur métabolisme, la nourriture fournissant l’énergie nécessaire. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les animaux de la toundra n’ont pas de problèmes majeurs pour se nourrir: l’été la végétation est riche et croît rapidement grâce au jour permanent, l’hiver la nourriture est au réfrigérateur : le froid évite aux aliments de se décomposer. Leur problème est plutôt de limiter au maximum la perte de chaleur corporelle, à l’extérieur.

 

LAPIN POLAIRERENARD POLAIREPINGOUINS

Pour se protéger du froid, il existe plusieurs parades : – la fourrure: elle s’épaissit et souvent blanchit l’hiver, constituant l’arme essentielle contre la déperdition de chaleur et un excellent camouflage. – une épaisse couche de graisse: c’est aussi un bon isolant et une source d’énergie pour les mammifères de l’extrême. -La forme du corps : les espèces arctiques sont en général » ramassées » pour diminuer proportionnellement la perte de chaleur par rapport à leur masse, et leurs extrémités les plus exposées au froid sont plus petites ( oreilles, queues, nez, pattes).

VOYAGE EN …….NORVEGE

27 janvier 2018

0 Commentaire

 

Pays le plus septentrional de la péninsule scandinave, la Norvège bénéficie d’un climat adouci par les eaux du GulfStream. Autrefois terre délaissée, le pays est aujourd’hui l’un des plus riches et des plus développés du monde grâce à la manne de pétole et du gaz.  L’indépendance acquise en 1905 après des siècles d’occupation danoise et suédoise, a joué dans le refus des Norvégiens de rejoindre l’Union Européenne à deux reprises. 

Avec une superficie de 324  km2, le royaume de Norvège est bordé au nord par l’océan glacial arctique, la mer de Barents, la Finlande et la Russie, à l’ouest par l’océan Atlantique et la mer de Norvège, au sud par la mer du Nord et le détroit de Skagerrerak, et à l’est par la Suède. NORVEGE4

CONTINENT :                                  EUROPE

CAPITALE :                                      OSLO

PAYS FRONTALIERS:                 FINLANDE-SUEDE-RUSSIE

SYSTEME POLITIQUE:              MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE

LANGUE OFFICIELLE:             NORVEGIEN

MONNAIE:                                    COURONNE NORVEGIENNE

FETE NATIONALE :                   17 MAI

Héritiers de Vikings, les Norvégiens sont d’origine germanique. Longtemps province danoise, la Norvège devient suédoise avant d’acquérir son indépendance en 1905;

La Norvège est divisée en cinq landsdel et dix neuf comtés, le plus peuplé est celui d’Oslo, le plus vaste de Finnmark.

La Norvège se classe au premier rang mondial selon l’indice de développement humain. Ses habitants bénéficient de ressources hydoélectriques et d’importantes réserves en pétrole en gaz naturel.

MERS             : océan atlantique, mer du nord, mer de Norvège, mer de Barents.

Principale merveille naturelle de Norvège, les fjords s’enfoncent profondément dans les terres.

NORVEGE 2

 

FLEUVE :       LOMMA

FLORE    :  forêts de bouleaux et conifères, flore alpine 

 

FAUNE :  renne sauvage, cerf, renard des neiges, castor, lutre, cormoran, pingouin.

MAMMIFERES EN VOIE DE DISPARITION : ours, loup, lynx
FAUNE AQUATIQUE : saumon, truite, anguille, hareng, crevette.

VILLES TOURISTIQUES : Oslo, Ålesund, Lillehammer, Stavanger, Bergen, Trondheim

LE DRAPEAU:    Au Danebrog, la Croix blanche sur fond rouge danoise symbolisant cinq siècles d’étroites relations entre les deux pays. La Norvège superposa une croix bleue en 182

 

LE REFLIEF ::   Une grande partie du pays est traversée par le bouclier scandinave, formation montagneuse d’origine tertiaire,

Le Dovrefjell, dans le nord, et le Jotunheim dans le centre , constituent les principaux massifs du pays.

Les montagnes aux cimes arrondies alternent avec des plateaux élevés, les fjells. Les vallées sont plus nombreuses dans le sud du pays

 

FLEUVES, GLACIERS ET LACS :   Le sud du pays est traversé par de nombreux fleuves et rivières, notamment le Glama, long de 6OO km et le Lagen. La Norvège est parsemée d’innombrables glaciers datant du quaternaire. Les lacs sont également nombreux

FJORD  :  La Norvège est connue pour ses superbes fjords:  vallées en auge d’origine glaciaire occupées par la mer, ils pénétrent profondément dans les terres.

LE CLIMAT :   Le nord du pays est soumis à un climat polaire, tempéré à l’ouest par l’influence du Gulf Stream, courant chaud de l’Atlantique. Cette région se caractérise par une longue nuit polaire en hiver, en été, on peut admirer le soleil de minuit au cap Nord entre mai et fin juillet. Le littoral est baigné par un climat tempéré humide, aux hivers plus cléments . Les pluies sont abondantes, la température moyenne de -3° en hiver et de 15° en été. L’intérieur des terres est dominé par un climat continental aux hivers rigoureux et aux étés chauds. 

LA POPULATION : 4,5 millions d’habitants. Deux minorités principales : le Samis  ( Lapons ) et les Finnois.

Situé sur l’Aker dans le sud est, Oslo  est la capitale administrative, financière, industrielle, et culturelle du pays. Les activités portuaires sont importantes mais la construction navale est en déclin.

 

 

                     NORVEGE3

 

 

-

     

VOYAGE A …..RIO DE JANEIRO

26 janvier 2018

0 Commentaire

 

 

Rio est l’un de ces lieux privilégié du monde dont le nom est un appel universel au romanesque. Il semble qu’on puisse y découvrir le secret d’un autre art de vivre.  

 

Rio n’est ni une grande cité historique comme Florence ou Venise, ni une cité spirituelle comme Jerusalem, ni une capitale de l’esprit comme Paris. Cette ville n’est pas non plus un énorme centre commercial comme New York ou politique comme Berlin, ni même une métropole comme Londres. C’est une ville sensuelle , son chant est celui d’une sirène  et ceux qui y succombent sont des reveurs qui croient aux merveilles d’une terre éternellement promise.

 

De loin, la ville , coulée entre les montagnes et la mer comme du platre dans un moule , offrait une ligne ininterrompue de gratte ciel blancs aux façades rectangulaires inondées de soleil…Vu de loin, Rio semblait étrangement irréelle.

 

Rio est l’une des plus grandes villes  qui bat le record du monde en accidents de la circulation.(plus de 2000 morts) soit un toutes les trois heures.    Il n’y a pas un jour ou l’on ne voit pas une voiture renversée sur la plage, un car encastré dans une vitrine ou encore la foule  lancée aux trousses d’un conducteur qui prend la poudre d’escampette.

 

C’est une ville mortelle, comme n’importe quelle autre, habitée par des êtres préoccupés de leur survie, aux prises avec les difficultés quotidiennes de la condition humaine : ils vivent, meurent, gagnent leur argent et le dépensent dans un monde guidé par un destin aveugle.

 

Rio est l’une des villes dont la croissance est la plus rapide, mais comme les montagnes occupent une grande partie de son territoire,les habitants en surnombre sont obligés de résider dans de lointaines banlieues   ou de s’entasser de plus en plus dans des zones urbaines existantes. Si l’on ajoute la désorganisation administrative, l’insuffisance des équipements sanitaires et des réseaux de transport, un taux de chomage pouvant atteindre 15%   et un taux d’inflation variant  entre 20 et 80% , on obtient une assez bonne image du chaos.

 

Capitale du Brésil jusqu’en 1960, Rio cette année là, doit céder son titre à Brasilia , la nouvelle cité édifiée dans l’intérieur du pays.  SI Rio a été détrôné, elle demeure cependant la seule métropole nationale qui cumule les fonctions de centre administratif, culturel, naval, commercial et bancaire, tout en étant une station balnéaire ouverte toute l’année. Rio est maintenant plus que jamais la capitale du divertissement  comme en témoignent les grands rassemblements populaires auxquels donnent lieu le carnaval, les matches de football,  et les plaisirs de la plage.

 

Les fêtes du Carnaval avant le carême se célèbrent de façon plus déchainées que partout ailleurs. Quant aux grandes équipes de football , leur virtuosité dans le jeu et les foules enthousiastes qu’elles déplacent sont beaucoup plus spectaculaires que dans les autres villes.

 

Les plaisirs de la plage sont à Rio , ce que la cuisine est à Paris : la quintessence de son charme. Pour les habitants d’une des villes les plus peuplées du monde, la plage représente la grande évasion. Sans elle, ils deviendraient névrosés, comme c’est le cas, dit-on, des habitants de Sao Paulo.  Les plages sont innombrables à Rio, mais par une belle matinée en pleine période de vacances, elles donnent l’impression  que la population  toute entière s’est massée au bord de la mer.

Copaccabana, Ipanema et Bano de Tguca sont de loin les plages les plus fréquentées.

Il y’a à Rio une fréquence anormale de cancers de la peau dus à un excès de rayons U.V.

Ce serait une erreur de penser que la plage est un lieu de repos, la bousculade y règne comme dans la rue. Le long de la promenade qui borde  le coté de la mer , des hommes courent en groupes, sur le sable  des amateurs  de soleil du troisième âge  exécutent     lentement quelques vagues mouvements agitant  bras et jambes comme des caméléons, d’autres jouent au football dans le sable mou, certaines personnes s’entraînent sur des appareils de gymnastique de traction et d’extension.

 

 copacabana_rio_de_janeiro_brazil dans VOYAGES

 

 

 

La ville de Rio est située dans la zone tropicale. En effet, le Tropique du Capricorne se situe seulement à quelques degrès au sud de Rio. Le climat  y est donc tropical avec certains changements locaux dus à l’altitude. La température annuelle moyenne est de 24°, la ville se situant dans l’hemisphère sud, les saisons estivales durent de décembre à mars, celle hivernale dure de juin à Septembre.

 

Comme dans le reste du pays,  les différentes ethnies composent  la population brésilienne, et sont classifiées selon une codification ouverte à diverses interprétations :

- Blancs- noirs – indigènes, asiatiques – et  metissage entre blancs et noirs – Caboclos ou mamelucos ( metissage indiens et noirs)

 

Bien que la pluparts des cariocas soient de descendance portugaise ou africaine , plusieurs vagues d’immigrants ont contribué à constituer la population de Rio.   Ainsi des communautés italiennes, libanaises, allemandes, espagnoles, juives  ou encore japonaises coexistent dans les differents quartiers de la ville.

 

Il n’existe pas de racisme officiel au Bresil, d’autant plus que cette pratique est prohibée. La Constituon interdit et condamne la discrimination raciale sous toutes ses formes.

 

Dans le domaine de l’éducation Rio et Sao Paulo sont les villes  les plus avancées , de nombreuses grandes écoles et universités nationales ont choisi de s’implanter à Rio.

rio1

VOYAGE EN …..LAPONIE

23 janvier 2018

0 Commentaire

La Laponie est située en grande partie au delà du cercle polaire arctique. Le Cap Nord est le point le plus septentrional de l’Europe. C’est une région de la Finlande qui est de loin la plus riche du pays avec ses monts ondulants à la nature vierge recouverte d’une neige éblouissante en hiver, ses rapides tumultueux alimentés par la fonte des neiges au printemps, ses claires nuits d’té  et ses automnes aux mille couleurs qui en font un rêve pour le randonneur. La Laponie est la plus grande région du monde ..

 

Les Lapons font partie de ces peuples qui habitent l’imaginaire de l’enfance. Eclairée en hiver, et bercée par le soleil de minuit en été, la Laponie assume cette double facette, tantôt sombre, tantôt solaire.

VOYAGE EN ..........LAPONIE dans VOYAGES laponie2

 

 

HISTOIRE

Hors Norvégiens, Suédois, Finlandais et Russes, la région est habitée par les Lapons  » les Samis », peuple dont le mode de vie est basé sur la transhumance . Ce peuple qui s’est établi là , il y’a    dix mille ans a été évangélisé. Les premières églises de la région furent construites auXII e siècle par les Norvégiens, mais l’évangélisation ne fut achevée que des centaines d’années plus tard,    au XVIIIe siècle et les croyants animistes traditionnelles existent toujours de nos jours.

renne_laponie dans VOYAGES

 

La culture des Saamis est très spécifique, avec une poésie, une musique , des légendes, des habitudes vestimentaires  et un habitat propre ..

 

Leurs langues, les langues ames, totalisent environ 3500 locuteurs et comptent neuf variantes dont la plupart ne sont pas intercompréhensibles.

 

L’élevage du renne ne concerne aujourd’hui qu’une infime partie de la population des Saamis. Ils élèvent les rennes qui vivent de façon demi-sauvage,sur des territoires prescrits et très    réglementés. Le renne est le seul animal qui se nourrit principalement de lichens. Les Saamis tiraient en effet une quantité impressionnante de produit de cet animal, aujourd’hui le renne est    principalement élevé pour sa viande et sa fourrure, mais aussi pour ses capacités d’animal de trait puisqu’il sert à tirer les traîneaux (essentiellement à vue touristique)..

renard-polaire
Les Saamis ont depuis 1971 des droits spéciaux de pêche, de chasse et de passage dans les zones protégées de Laponie pour leur permettre de conserver leur mode de vie.

 

La température en Laponie peut varier de -40° en hiver à +30° l’été. La végétation locale est essentiellement une végétation de taïga et de toundra. Cette région est bordée par l’Atlantique nord    et l’océan glacial Arctique et  » entrecoupée  » par la mer Baltique.  Le courant du Gulf Stream permet aux régions côtières de bénéficier de températures relativement clémentes en hiver.

Parmi les animaux les plus emblématiques de la Laponie se trouve le renne. On en trouve selon les estimations plus de 50.000 ;

 

La Laponie présente plusieurs mammifères prédateurs, tels que l’ours brun et le glouton.

 

Le glouton est la seule espèce en fort petit nombre. Il s’attaque aux rennes femelles et aux petits. La perte de rennes par les prédateurs est compensée par une indemnisation. Dans le cas du    glouton,le problème est que l’indemnisation nécessite de ramener l’identification de l’animal, portée à l’oreille, alors que les gloutons arrachent la tête du renne, rendant plus difficile la    justification de la perte.

le-glouton-300x209

 

L’Ours brun fait partie des espèces animales installées en Laponie. Les Saamis ont le droit d’en prélever sur le territoire, à l’exception des parcs nationaux.

 

Le pygargue queue blanche présente également une population d’environ cent couples.

D’autres animaux ; t le lièvre arctique, le renard arctique, et le lemming.

Le lynx et le loup sont protégés alors que la  » lagopède » , perdrix des neiges, au plumage blanc  et à la queue noire l’hiver, marron l’été, est chassée pour sa viande.

 

laponie-1

12

Gabrieletdominique |
The city of Manchester |
La petite baroude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE SYLVIE 4
| Austraaliyahtrip
| Ma petite vie a mayotte